Une femme d’exception, Mimi Leder

Par Marie Lebrun.

« Il y a une génération, mes étudiantes auraient pu être arrêtées pour atteintes à la pudeur à cause des vêtements qu’elles portent, il y a soixante-cinq ans, il n’aurait pas été imaginable pour ma fille d’aspirer à une carrière, et il y a de ça cent ans, je n’aurais pas eu le droit de me tenir devant vous comme je le fais. » – RBG, Une femme d’exception.

Lorsque nous avons appris avec une immense tristesse la récente disparition de Ruth Bader Ginsburg [RBG], nous souhaitions rendre un vibrant hommage à cette grande figure féministe, et c’est naturellement que nous avons pensé à vous parler d’Une femme d’exception[On the Basis of Sex], réalisé par Mimi Leder en 2018.

Inspirée de la vraie vie de RBG, ce biopic édifiant retrace avec justesse l’ambition qui l’a animé à changer le cours de l’histoire, en faisant évoluer le regard de la justice américaine.

Le film opère un focus sur ses jeunes années estudiantines en s’ouvrant sur le début de ses études de droit, puisqu’elle fait partie de la première génération de femmes à avoir eu la chance d’intégrer Harvard au milieu des années 1950. Elles ne sont en effet que neuf de sa promotion face à plusieurs centaines d’hommes. On vous laisse imaginer la difficulté à cette époque de parvenir à se faire une place dans cette université lorsqu’on est une femme… Au prix de nombreuses moqueries et mépris de la part de ses confrères qui la rabaissent, RBG tente de se frayer son chemin et fait preuve d’une détermination certaine.

Désormais avocate et bien décidée à bousculer les traditions de la jurisprudence américaine établies depuis près d’un siècle, elle prône un changement radical de la société.

Idéaliste, Ruth fait notamment le choix de s’associer à son mari sur une affaire fiscale, laquelle sera charnière dans l’évolution de sa carrière, puisqu’elle lui servira de tremplin dans la lutte contre les discriminations faites à l’encontre des femmes. Le film qui lui est dédié met en lumière cette affaire car il s’agit de la première affaire fédérale où la discrimination fondée sur le sexe est déclarée comme étant anticonstitutionnelle. Ce moment vient dès lors ébranler près de 180 lois américaines qui établissaient une distinction basée sur le sexe.

Plus qu’un rôle-modèle, cette « femme d’exception » et de renommée souhaite profondément qu’hommes et femmes deviennent réellement égaux aux yeux de la loi, et aspire au respect des libertés civiles. RBG fera d’ailleurs de ce combat le cœur de ses engagements professionnels, contribuant à faire d’elle l’une des plus grandes avocates de l’égalité des genres.

Véritable ode au féminisme à travers le prisme de la vie de Ruth, ce long-métrage met en exergue la lutte pour les droits des femmes défendue par cette figure légendaire, que Felicity Jones incarne avec la plus grande authenticité.

Soucieuse de mettre fin à l’injustice que représentent les préjugés attribués au genre, Ruth se battra toute sa vie pour la liberté, l’égalité et le respect ; d’abord devant la Cour d’appel, puis jusqu’à la Cour suprême des États-Unis, où elle sera nommée membre par la suite en 1993.

Si nous devions vous résumer son état d’esprit en une phrase, ce serait la suivante :

« Vous avez le pouvoir de faire justice. » – RBG

Pour découvrir la bande-annonce de ce film incroyable, il suffit de cliquer juste ici :

Belle écoute à toutes et tous !

Cet article n’engage que son autrice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s